Pourquoi me sens-je ridiculement fatiguée pendant mes règles ?

period

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous vous sentez ridiculement fatiguée pendant vos règles ? Vous n’êtes pas la seule. En fait, des études montrent que jusqu’à 90 % des personnes ressentent de la fatigue pendant les règles.

Ce n’est pas qu’une question de tête : l’épuisement est bien réel. Mais quelles sont les causes exactes de cette fatigue écrasante ? Les changements hormonaux, tels que la baisse des niveaux d’œstrogène et de progestérone, jouent un rôle important. En outre, la réaction inflammatoire et les contractions utérines peuvent contribuer à votre fatigue. Sans parler des perturbations du sommeil causées par les symptômes des règles, comme les crampes et les flux abondants.

Dans cet article, nous examinerons les facteurs contribuant à la fatigue menstruelle, son impact sur le sommeil et les stratégies pour la gérer. Si vous en avez assez de vous sentir épuisée chaque mois, continuez à lire pour découvrir pourquoi et comment vous pouvez combattre la fatigue liée aux règles.

Facteurs contribuant à la fatigue menstruelle

Pendant les règles, plusieurs facteurs contribuent à la fatigue menstruelle.

Les changements hormonaux jouent un rôle important, car les niveaux d’œstrogène et de progestérone diminuent. La diminution des niveaux de sérotonine peut également affecter votre humeur et votre énergie.

En outre, la réponse inflammatoire provoquée par la dégradation de la muqueuse utérine et les contractions de l’utérus peuvent entraîner des crampes, des saignements et de l’épuisement.

Les perturbations du sommeil dues aux symptômes des règles contribuent également à la fatigue pendant les menstruations.

Impact de la fatigue menstruelle sur le sommeil

Il se peut que la fatigue menstruelle affecte considérablement votre sommeil.

Les changements hormonaux pendant les règles, tels que la baisse des niveaux d’œstrogène et de progestérone, peuvent perturber les habitudes de sommeil.

Des enquêtes estiment que jusqu’à 71 % des personnes en période de menstruation connaissent des perturbations du sommeil, notamment des insomnies et des réveils nocturnes.

Cette corrélation entre sommeil perturbé et sensation de léthargie peut être attribuée aux bouleversements émotionnels et physiques vécus pendant la menstruation, ainsi qu’au flux abondant et aux douleurs menstruelles sévères qui exacerbent les troubles du sommeil.

Lien entre la fatigue menstruelle et les problèmes de santé

Une fatigue excessive pendant les règles peut indiquer un lien potentiel entre la fatigue des règles et des problèmes de santé sous-jacents. L’anémie causée par des saignements excessifs peut aggraver les symptômes de fatigue, tandis que les changements hormonaux au cours du cycle menstruel peuvent aggraver la fatigue chez les personnes souffrant d’anxiété ou de dépression.

Le trouble dysphorique prémenstruel (TDPM), l’endométriose et le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) sont également associés à un manque d’énergie.

Si la fatigue menstruelle a un impact significatif sur votre vie quotidienne, il est important de consulter un professionnel de la santé pour une évaluation et une prise en charge appropriées.

Stratégies de gestion de la fatigue menstruelle

Pour gérer efficacement la fatigue menstruelle, il est important de mettre en œuvre des stratégies qui s’attaquent aux causes sous-jacentes et favorisent le bien-être général.

Identifiez et traitez les autres symptômes qui contribuent au manque d’énergie. Vérifiez les niveaux de fer et adaptez votre régime alimentaire ou prenez des suppléments si nécessaire.

Traitez les crampes et les douleurs pelviennes avec des AINS ou une thérapie par la chaleur.

Adoptez de bonnes habitudes de sommeil et faites régulièrement de l’exercice.

Consultez un médecin si la fatigue a un impact important sur votre vie quotidienne.

Consulter un médecin en cas de fatigue sévère

Si la fatigue sévère pendant les règles persiste malgré la mise en œuvre de stratégies d’autosoins, il peut être nécessaire de consulter un médecin. La consultation d’un prestataire de soins primaires ou d’un gynécologue-obstétricien peut aider à déterminer la cause sous-jacente de votre fatigue et à élaborer un plan de traitement approprié.

Ils peuvent évaluer vos symptômes, discuter du moment et de l’intensité de votre fatigue et explorer les options de traitement potentielles, telles que la contraception hormonale, pour réguler les niveaux d’hormones et réduire la fatigue.

Pour gérer efficacement la fatigue liée aux règles, il est essentiel de donner la priorité aux soins personnels et de rechercher le soutien de professionnels de la santé.